Zoom sur le bore-out ou syndrôme d’épuisement professionnel par l’ennui

L’épuisement professionnel est un trouble très dangereux qui peut toucher n’importe quel travailleur. Le syndrome d’épuisement par la surcharge de travail, le burn-out, est le plus connu, mais il existe également une variation d’épuisement par l’ennui qui est le bore-out.

Les causes du phénomène de bore-out ?

Le phénomène du bore-out est un trouble psychologique dont la cause principale est l’ennui au travail. Il se distingue clairement du burn-out, qui lui est dû à une surcharge de travail important et au stress. Le bore-out touche un salarié quand il perd de l’intérêt pour son travail, car celui-ci ne présente aucun défi. Cela peut se produire lorsque la personne n’a rien à faire durant la plus grande partie de la journée, à part attendre qu’arrive l’heure de rentrer. Un travail passif qui n’offre ni simulation, ni perspective d’évolution, ni latitude décisionnelle provoque également les mêmes effets. Par ailleurs, si un salarié sent que ses capacités et ses compétences ne sont pas pleinement exploitées, il s’ennuiera très vite au bureau.

Comment détecter le bore-out ?

Comme le phénomène du bore-out est dangereux tant pour le salarié que pour l’employeur, il est nécessaire de l’identifier le plus tôt possible. Il entraîne chez l’individu concerné une perte de l’estime de soi qui résulte en une dépression grave, ce qui peut entraîner des maladies cardio-vasculaires. En effet, le monde professionnel actuel met surtout en valeur la suractivité, ce qui frustre facilement les personnes qui pensent être en sous-activité. Pour l’employeur, le bore-out affecte la productivité de son unité et dégrade l’ambiance au bureau. Le bore-out peut se détecter au bureau par une réduction de l’engagement organisationnel de l’employé, qui peut même conduire à des comportements contre-productifs. Un salarié bored-out fera plus d’accidents au travail comme il est moins concentré sur ce qu’il fait. Si vous êtes employeur, vous pourrez identifier si votre entreprise favorise ce phénomène, en analysant son taux de turnover.

Les mesures à prendre

Pour remédier au phénomène du bore-out, il est nécessaire de revoir la distribution des tâches au sein de l’entreprise. Il convient également de donner des tâches plus complexes aux personnes affectées aux opérations répétitives. Ainsi, vous pouvez placer les employés à différentes étapes d’un projet, ils seront bien plus motivés lorsqu’ils peuvent suivre le projet et surtout constater son aboutissement final. Il faut également penser à réévaluer les compétences et procéder à des formations pour mettre à niveau les employés et leur poste. Par ailleurs, il se révèle opportun d’engager des coachs professionnels qui pourront proposer des actions plus spécifiques contre le bore-out.

Quelles sont les méthodes naturelles pour se prémunir du stress professionnel ?
Travail : à quoi reconnait-on un harceleur moral ?